e

www.critiquesafricaines.org

Dans le cadre de la semaine panafricaine de la critique d’art (SePaCA) prévue du 15 au 21 mars 2021 à Ouagadougou (Burkina Faso), l’Association Nord Ouest Cultures et l’Agence Panafricaine d’Ingénierie Culturelle (APIC) organisent un atelier de formation pratique en critique cinématographique.

Date : jeudi 18 mars 2021

Heure : 9h à 17h

Lieu : Institut français de Ouagadougou

Objectifs :

A la fin de cet atelier, les participants seront capables d’analyser les séquences d’un film et de proposer une critique journalistique.

Cible :

Critiques de cinéma amateurs ou professionnels

Critères d’éligibilité :

– Avoir déjà rédigé au moins un article critique de cinéma

– Maitriser les règles de base de la critique d’art

Encadreurs :

– Cherqui Ameur (Maroc) : Critique de cinéma, réalisateur de documentaires, Cherqui AMEUR est formateur au Centre régional des métiers de l’éducation et de la formation d’Errachidia et chercheur à la faculté des lettres de Beni Mellal au Maroc. En 2020, il remporte le 1er Prix du concours panafricain de critique d’art, option cinéma, organisé par l’association Nord Ouest Cultures et l’Agence panafricaine d’ingénierie culturelle, en collaboration avec la Fédération africaine de la critique cinématographique (FACC) et la société SUDU Connexion.

Candidatures

Le dossier de candidatures devra nécessairement comporter :

– Curriculum Vitae,

– Lettre de motivation

– Une critique journalistique du film article critique du film La Sirène de Faso Fani de Michel K. Zongo (projection le Samedi 20 février à 19h à l’Institut français de Ouagadougou – Entrée libre)

Dossier à envoyer à l’adresse formation@critiquesafricaines.org avant le 26 février 2021

NB : Seules les personnes retenues seront contactées

Renseignements :

Tél. : 00226 54 71 06 79 / 00226 68 02 89 88

Mail : formation@critiquesafricaines.org

Consultez cet appel sur les sites : www.critiquesafricaines.org et  www.noocultures.info

En partenariat avec l’institut français de Ouagadougou, l’Association des critiques de cinéma du Burkina (ASCRIC-B), la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) et l’Ambassade du Royaume du Maroc au Burkina Faso