e

www.critiquesafricaines.org

Yaoundé, le 31 mai 2022

Le jury du concours de production médiatique sur le patrimoine culturel camerounais, organisé dans le cadre du Projet « Journalistes Camerounais au Service du Patrimoine », s’est réuni via Zoom, ce mardi 31 mai 2022, en vue de délibérer. Outre le jury composé de professionnels des médias, de spécialistes du patrimoine et de partenaires du projet, la réunion a connu la présence de responsables de la Route des Chefferies et du Programme NO’OCULTURES, co-organisateurs du projet, respectivement représentés par Mme Stéphanie DONGMO, Directrice des Opérations et M. Eustache AGBOTON, Coordinateur.

Le jury est composé de cinq jurés :

– Une spécialiste du patrimoine : Dr Rachel MARIEMBE, Chef du département patrimoine de l’Institut des Beaux-Arts de Nkongsamba

– Un spécialiste de la presse écrite : M. Haman MANA, Directeur de la publication du quotidien Le Jour

– Un spécialiste de la presse audiovisuelle : M. Serge POUTH, Grand Reporter, Chef du département de la production web et transmedia à la CRTV

– Un représentant de l’UNESCO : M. Hugues NDIH, National Project Coordinator – Programme Communication et Information

– Un représentant de l’Institut Français du Cameroun, partenaire au projet : M. Samuel PASQUIER, Directeur délégué de l’IFC, antenne de Douala

15 productions reçues ont été soumises au jury. Ce dernier devait les évaluer sur 5 points, chacun noté sur 4. Ces points concernent :

  • L’intérêt du sujet
  • Les techniques journalistiques
  • La structuration de la production
  • La gestion des sources et des ressources
  • La valeur de la production pour le patrimoine

Réagissant sur les 15 productions (Presse écrite, Radio et TV) évaluées, le jury a déploré le niveau assez bas pour ce qui est des productions TV. Même si les productions écrites et audio s’en sortent relativement, certaines manquent d’originalité, de pertinence et de structuration. Après la mise en commun des notes, le jury a unanimement rendu la délibération suivante :

Identification du candidatMoyenneRang
Elsa Kane Njiale15,751
Rostand Wandja14,52
Anicet Siesther Essiane13,83
Jacqueline Flore Meghueo Kamga13,74
Vanessa Bassale Tchounkeu13,45
Aurélien Kanouo13,36
Marthe Ndiang13,17
Marie Gabrielle Mfegue138
Raïhanatou Bakary12,69
Adeline Tchouakak12,4510
Marie Claude Mengue Ondo12,411
Alain Brice Talla Defo12,112
Pierre Junior King Ondoua11,913
Marthe Suzanne Mveng Zouah1014
Borrin Kamguia815

Ainsi, le trio gagnant du concours se présente comme suit :

1er : Elsa Kane Njiale (Presse écrite), avec une moyenne de 15,75 pour sa production intitulée « Patrimoine Culinaire : A Yaoundé, les mets traditionnels font courir des gourmets nostalgiques »

2ème : Rostand Wandja (Presse écrite), avec une moyenne de 14,5 pour sa production intitulée « Le masque Batcham, joyau culturel du Cameroun »

3ème : Anicet Siesther Essiane (Radio), avec une moyenne de 13,8 pour sa production intitulée « L’association chrétienne des femmes de l’Eglise Presbytérienne Camerounaise se raconte à travers le Pagne du Congrès »

Conformément au règlement et sous réserve des vérifications d’usage, le trio remporte les trois prix mis en jeu :

– 1er prix : Prise en charge pour un séjour à Paris (France) en vue de la couverture de la Saison culturelle du Cameroun à Paris, au mois de juillet 2022.

– 2è prix : Prise en charge pour une visite touristique d’un week-end sur la route des chefferies à l’Ouest, en partenariat avec l’Office régional de tourisme de l’Ouest (ORTOC).

– 3è prix : Don d’un exemplaire du beau livre « Les civilisations du Cameroun ».

Les trois productions seront relayées sur les plateformes du Programme NO’OCULTURES.

En outre, les éditions du Schabel, dirigées par Haman Mana, ont décidé d’attribuer aux trois lauréats un exemplaire des beaux-livres : « Sawa su » de Michèle Essoh et « Rois et royaumes bamiléké » de Haman Mana et Mireille Bisseck.  

Co-organisé par la Route des Chefferies et le Programme NO’OCULTURES, en partenariat avec le Réseau des Journalistes Culturels du Cameroun et l’appui financier et logistique de l’Ambassade de France au Cameroun et l’Institut français du Cameroun, le projet « Journalistes Camerounais au Service du Patrimoine » vise à former, en vue de les professionnaliser, les journalistes camerounais sur les questions du patrimoine culturel.

Il s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de l’employabilité des jeunes dans le secteur du patrimoine et des industries culturelles et créatives mise en œuvre grâce au Fonds français de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI), et de la Saison culturelle du Cameroun qu’organise La Route Des Chefferies d’avril à juillet à Paris, avec pour temps fort une exposition inédite au Musée du quai Branly – Jacques Chirac.

CONTACTS 

Stéphanie DONGMO, Directrice des Opérations de la Route des Chefferies
Tel : 00237 675 11 76 62 / s.djuka@routedeschefferies.com

Eustache AGBOTON, Coordinateur du Programme NO’OCULTURES
Tel : 00226 54 710 679 /  eustache.agboton@critiquesafricaines.org